Nous partons découvrir le domaine de Kabania, tout proche de la majestueuse forêt Ouareau à Lanaudière. C’est un lieu enchanteur qui réalise le rêve de tous les enfants (y compris de ceux devenus grands) : Dormir dans une cabane suspendue dans les arbres. Qui n’a jamais construit un château avec quelques morceaux de bois récupérés dans la forêt en y inventant les plus belles histoires de chevaliers et de dragons ?

NOTRE ARRIVÉE À KABANIA 

Ouvert depuis 2011, le site écologique est interdit aux voitures. Nous devons stationner notre auto avant de nous rendre dans le bâtiment faisant office d’accueil en auto-perception dans laquelle nous récupérons une enveloppe à notre nom. À l’intérieur, une clé, un mot de bienvenue et une carte au trésor un plan du site qui nous permet de repérer la cabanitas Galarneau dans laquelle nous allons dormir. Nous mettons nos bagages dans l’une des chariotes à disposition. C’est parti pour 9 minutes de marche dans le petit sentier des cabanes jusqu’à notre cahute. Le chemin de terre sillonne à travers les arbres. Cet endroit est si joli mais malheureusement pour nous, il pleut aujourd’hui… Nous devrons attendre le lendemain pour que le soleil rendre hommage à la beauté des lieux.

LA DÉCOUVERTE DE LA CABANE

Nous arrivons à Galarneau. C’est à plus de 5 mètres du sol que nous allons passer la nuit. Notre cabanitas dispose d’une seule pièce dans laquelle nous accédons par une petite porte. Le plafond est si bas que nous devons rester au sol pour nous déplacer. Un matelas double, deux planchettes en guise d’étagères et un rondin de bois comme table de chevet : le mobilier se veut volontairement sommaire mais une fois notre literie installée, la chambre se transforme en un petit nid douillet. Tout est fait pour nous inciter à profiter du plein-air à son maximum mais en ayant la possibilité de nous abriter sous un toit solide pour rester au sec les jours de pluie : ça tombe bien ! Une large fenêtre nous offre une belle vue directement sur les cimes des arbres. On se sentirait comme deux petits écureuils ! Dehors, il y a la mini terrasse équipée d’une table et de chaises sur laquelle on se projette facilement à prendre notre petit déjeuner dans les airs. Pour l’heure, c’est au sec que nous décidons d’aller manger.




LE DÎNER DANS LES ESPACES COMMUNS

Pour diner ce soir, deux solutions : Rester dans notre minuscule cabane ou profiter des espaces communs. Nous optons pour la deuxième idée, histoire d’aller découvrir un peu plus le domaine. La cuisine ouverte est entièrement équipée : vaisselle, barbecue, plaques chauffantes et accès à l’eau potable…  Il y a tout ce qu’il faut pour se préparer un bon petit repas en pleine nature et dans le confort. Plus loin, se situe le bloc sanitaire avec les douches chaudes, les toilettes et les lavabos.

Une fois notre dîner préparé, nous décidons d’aller le savourer dans la pièce à vivre qui se situe à deux pas. La seule condition ? Se déchausser avant d’entrer et apporter sa bonne humeur ! La communication est de rigueur et le WIFI inexistant permet de créer du vrai contact avec les autres campeurs. Quelques jeux de société en libre accès sont présents sur une étagère près du poêle à bois. De gros coussins et fauteuils en tissu sont dispersés dans la pièce, créant un désordre agréable et convivial. Nous mangeons nos salades et nos fraises face au foyer qui réchauffe la pièce : une place de choix que nous jalouse nos voisins un peu frileux. Il pleut encore dehors. Nous passons la soirée à jouer à un Quizz de cuisine auquel Florian me bat à plates coutures. Blottis sous notre parapluie rouge, nous partons nous coucher… Les gouttes qui tapent sur le toit de tôle nous bercerons toute la nuit.



BALADE MATINALE SUR LE DOMAINE

Le lendemain matin, un large soleil domine le ciel. Un oiseau chante comme pour nous souhaiter une belle journée. Les quelques gouttes de pluie encore présentes sur la végétation font briller les feuilles de mille feux. La mousse qui tapisse le sol est d’un vert flamboyant et un parfum de bois mouillé flotte dans les airs. Nous nous réveillons après une bonne nuit de sommeil à la lumière du jour… C’est agréable comme tout semble encore endormi.

Après avoir englouti un rapide petit déjeuner, nous sautons dans un jogging pour capturer en images les jolies lumières du matin. Florian se charge de la captation vidéo tandis que je m’occupe de prendre des photos. L’ambiance est calme et bucolique. On décide de faire une pause pour profiter du hamac. Quelques matinaux se promènent sur les sentiers. Nous regrettons de devoir quitter l’hébergement avant midi. Il est déjà temps de partir. Nous chargeons nos sacs dans notre petite chariote et réempruntons le sentier de la veille jusqu’à l’entrée du site. La présence de citations peintes sur des plaques de bois sur le chemin du retour nous font sourire. Encore une occasion de prendre quelques photos avant de quitter, non sans une petite pointe au cœur, cet endroit à l’ambiance unique. Nous reviendrons.

LES LIENS UTILES

www.kabania.ca
www.lanaudiere.ca

Comments are closed.